une Histoire
de passionnés

Sonia Médard & Christophe Guirao

      Comment est né In Vinhys ?

 

IconeSonia

Mon père et mon grand père ont toujours cultivé la vigne mais n’ont jamais élaboré leur propre vin. Quand on aime le vin et que l’on est fille de viticulteur la tentation est grande. Lors d’une visite à Saint Emilion ( chez Chantal Daude-Sclafer femme de caractère s’il en est !) j’ai eu l’étincelle … J’ai passé mon diplôme d’œnologue pour avoir une approche personnelle du vin et découvrir ce monde avec un regard « éclairé ». J’ai fait la connaissance de Christophe et cette idée de duo a émergé.

IconeChristophe

Le vin est vecteur de communication, de communion, de partage. C’est ainsi qu’est née ma rencontre avec Sonia autour de notre passion commune le vin. Après avoir mis un pied dans ce monde il y a près de 17 ans, l’envie de réaliser mon propre vin m’habitait. Sonia a été l’élément déclencheur lorsqu’elle m’a soumis une idée totalement spontanée : pourquoi ne pas créer un domaine ensemble ? Ma rencontre avec son père a été unique … Son expérience et son regard sur la vigne me sont très précieux. Notre complémentarité et notre entente nous ont donné les clés pour entreprendre ce projet.

      Quels atouts vous ont permis de concrétiser ce projet ?

IconeSonia

Un peu de folie et une grande détermination. L’envie de créer. Et puis, aimer le vin c’est un plaisir, mais vivre le vin c’est palpitant ! Par ailleurs je dois ajouter que l’enthousiasme débordant de nos familles et de nos amis, leur soutien nous ont encouragé dès le départ. Quand on reçoit autant malgré les obstacles, baisser les bras est tout simplement… inenvisageable !

IconeChristophe

La convergence de nos idées et la motivation personnelle ont fait que les démarches se sont très vite enchaînées et que le projet a vu le jour en quelques mois. La mise en place et la réalisation ont été une course contre la montre mais nous avons été opérationnels quelques heures avant la récolte des premiers raisins. Tout ceci n’a pu se faire que grâce au soutien inconditionnel de la famille, de l’engouement et de l’énergie des amis et de l’implication des fournisseurs.

      Quelles ambitions vous animent ?

 

IconeSonia
Me rapprocher de mes idéaux :
Viti – Vini – Humain.
Construire un environnement qui me ressemble dans lequel j’aime évoluer. Apporter ma rime…

IconeChristophe
Réaliser un vin authentique, qui soit le reflet de nos personnalités et sensibilités, dans un esprit de simplicité, d’accessibilité et de plaisir.

 

      Qu’apporte votre binôme dans l’aventure ?

IconeSonia

Avant tout c’est sa rencontre qui a fait émerger ce projet. Je ne pensais pas  démarrer si tôt une aventure personnelle dans le vin. On s’est découvert une vision commune à la fois du vin mais aussi du  » travailler ensemble « . Pour moi Christophe apporte l’authenticité de ce que je veux transmettre dans notre vin. Il est profondément humain et il a envie de faire partager sa passion. Il m’est souvent arrivé de rencontrer dans le monde du vin des personnes extraordinaires, soit passionnées, soit hyper techniques, mais rarement les 2. Christophe est à l’écoute des nouvelles méthodes de vinification mais il ne perd pas de vue l’essentiel.  Chaque vin doit être sincère, il n’échappe pas au raisin qu’il est. Il  peut prendre multitude de visage mais si l’on triche, si l’on contraint ; on tombe à côté. Par ses connaissances, son expérience, il accompagne l’élaboration du vin et au bon moment, sans violence, il a le bon geste.
Pour finir, grâce à sa grande ouverture d’esprit je me sens libre quant à mes envies et à mes propositions pour l’avenir du domaine.

IconeChristophe

Sonia est la clé de voûte dans ce projet. Elle apporte une énergie débordante, une créativité sans fin et une liberté de pensée. Un œil avisé et aiguisé qui fait que la notion de travail prend toute sa valeur. Et c’est d’autant plus agréable d’être à ses côtés qu’elle respire la joie de vivre. C’est ce que l’on appelle les belles rencontres de la vie.

      Quel profils souhaitez-vous donner à vos futurs vins ?

IconeSonia

Je ne vais vous parler que de notre blanc et de notre rosé, je laisse Christophe vous parler du rouge : il est intarissable !
Un blanc « qui claque », vif,  dont on a envie de se resservir, ce serait un vrai cadeau pour moi. Un rosé assez subtil par ses arômes pour accompagner les merveilleuses huîtres de notre Etang de Thau, mais suffisamment présent pour accompagner un repas d’été. J’aime parfois qu’un vin soit servi tout au long d’un repas, cela me permet de le découvrir pleinement, pas à travers un seul accord, certains rosés s’y prêtent. Pour l’instant nous avons choisi ces lignes aromatiques mais j’espère que nous nous risquerons à travers différents profils, il y a tellement à explorer.

IconeChristophe

Pour le blanc et le rosé, j’aimerais un vin franc, croquant avec une palette aromatique sur le fruit. Pour le rouge, créer un vin harmonieux en recherchant l’élégance, des tanins soyeux et un équilibre entre texture veloutée et fraîcheur. Le vin doit être complexe sans lourdeur car la notion  prioritaire reste le plaisir des papilles. L’objectif est de réaliser à terme deux gammes bien distinctes, autant par le travail réalisé au vignoble qu’en vinification et élevage. Nous avons une palette de possibilités incroyable en terme de méthode d’élaboration de vin, autant en profiter !

 

      Quelle est votre philosophie à la vigne ?

IconeSonia

C’est la partie qui nous a fait nous poser le plus de questions … Evidemment avec 4 hectares tout est possible. Nous pouvons adapter sur mesure les besoins des sols, les pratiques culturales, et si nous l’estimons nécessaire nous avons même la possibilité de maitriser le stress hydrique sur les parcelles qui souffrent. La priorité est de respecter la vigne et donc la terre que nous cultivons. Nous avons les connaissances qu’il faut pour ne pas tomber dans les extrêmes d’interventionnisme ou de non interventionnisme acharnés, mais nous apprenons tous les jours.  Actuellement je m’intéresse aux avis de personnes qui me semblent pertinentes (Pierre Rabhi par exemple) afin de m’en inspirer, pas obligatoirement de m’endoctriner. Nous n’avons fait aucune démarche définitive pour l’instant car nous trouvons des idées importantes à nos yeux dans différents cahiers des charges. Ce qui est certain, c’est que cette année une biodiversité naturelle a occupé nos terres pour notre plus grand bonheur…

IconeChristophe

La vigne est l’élément fondateur des futurs vins. Il faut y apporter une écoute, un respect et une surveillance  particulière : c’est ce que j’appelle la notion d‘agriculture raisonnable. L’environnement est au cœur de ce fragile équilibre entre méthode de travail  et objectif d’obtenir une vendange saine et mature. S’adapter en permanence aux caprices du climat demande une réactivité et une anticipation pour travailler le plus proprement possible. C’est une question de bon sens et de prise de conscience que chacun doit avoir pour préserver le monde dans lequel on vit. Cette démarche de choix culturaux devrait être spontanée et non commerciale…

      Quel message voulez-vous adresser à ceux qui vous lisent ?

 

IconeSonia

Il y a deux choses qui me tiennent à cœur.
Avant tout, je pense qu’il n’y a rien de hasardeux à la vinification.  Expliquer aux amateurs qu’en mettant des raisins dans une cuve on obtient du vin : c’est très drôle mais pas très honnête. Je tiens à ce que le vin soit sain et nous avons engagé les moyens pour qu’il en soit ainsi. Les analyses font foi en ce domaine et c’est le minimum de respect que l’on doit au consommateur.
Mais ceci étant dit  …
Tous les goûts sont dans la nature et j’entends souvent : « moi le vin je n’y connais rien ». Pourquoi aurait on besoin de connaissances pour aimer ? Même s’il est passionnant d’échanger des opinions : n’intellectualisons pas trop le vin ! Quand c’est le moment de le partager, aimons-le ou pas, mais ça reste un plaisir simple. Ne vous persuadez pas que vous aimez un vin parce qu’il est « cher », laissez vous séduire par un vin que personne n’apprécie autour de vous. Ne cherchez pas LA vérité car aucun professionnel ne la détient. Osez donner de la valeur à votre propre goût et fuyez les gourous, car pour moi c’est en cette diversité que réside une des grandes richesses du vin.

IconeChristophe

C’est avant tout le plaisir de partager notre aventure avec eux et l’envie d’apporter un rayon de soleil dans leur verre. Le vin, c’est l’amitié, la joie, la vie tout simplement. Si les personnes se sentent touchées et concernées par notre aventure et notre enthousiasme, c’est déjà une belle satisfaction.

 

      Des rêves ?

IconeSonia
Du partage, des rencontres humaines, des voyages et aussi une vraie relation à la nature, la comprendre, apprendre : le bonheur !

IconeChristophe
Découvrir, apprendre encore et encore…
Mais surtout une aventure humaine, une osmose avec la nature, le plaisir de continuer à vivre les relations tissées à travers le vin, autant au niveau national qu’international.

Nos Vignes

Situé dans le sud de la France à Florensac, le vignoble de 4 hectares s’étant sur les terres voisines de l’étang de Thau.  Les sols sont de type argilo-calcaire. Notre région est célèbre pour son climat chaud et localement venté selon les parcelles.   Le choix des cépages, cinq à aujourd’hui, s’est fait selon nos affinités personnelles.

Le viognier, le sauvignon et le grenache blanc sont les cépages  des vins blanc. La syrah et le cinsault ceux des vins rouge et rosé.

Le viognier et le sauvignon entourent la cave et sont situés sur une butte qui domine la vallée de l’Hérault. L’exposition est très intéressante car c’est une terre toujours ventée permettant un assèchement naturel des potentiels foyers de maladies. La proximité de l’étang de Thau est favorable pour la maturation du raisin grâce à l’apport de l’humidité nécessaire en période sèche mais jamais en excès.
 
Le grenache blanc est situé sur un coteau en garrigue, exposé nord-sud, ce qui permet d’obtenir une végétation parfaitement ensoleillée et des raisins avec une maturité uniforme.
La syrah et le cinsault, raisins destinés aux vins rouge et rosé, ont été plantés sur différentes années. Cette mixité d’âge offre des jus de nuances aromatiques différentes. Ainsi il est possible de choisir la date juste pour vendanger chaque parcelle et réaliser une vinification commune ou séparée selon les années. Grâce à ces profils différents au sein d’un même cépage, on peut  conférer une complexité supplémentaire au vins.

La Cave

Outil de production conçu pour travailler dans des conditions d’hygiène optimales.
Cuverie inox thermorégulée, pour une meilleure maîtrise des températures indispensable pour l’élaboration des vins.
Volume des cuves adapté aux différentes parcelles ; de façon à les vinifier séparément.
Pressoir pneumatique à cage fermée pour permettre des macérations préfermentaires à l’abri de l’oxygène et favoriser l’expression aromatique pour les raisins blancs.
La dégustation journalière est l’ élément déterminant pour le travail des vins durant les fermentations. On découvre et on s’adapte à notre raisin, à son évolution qui change d’un millésime à l’ autre.
Travail en douceur des vins lors des manipulations pour les préserver au maximum. Il se révèle avec le temps…